Unités de traitement de vernis (varnish)

La présence conjointe de particules et d’eau dans l’huile combinée à la température résulte en une oxydation et finalement en la formation de vernis.

Via la méthode MPC (Membran Patch Colorimetry), il est possible de déterminer en laboratoire la propension d’une installation à développer du vernis. Une valeur ΔE inférieure à 15 est considérée comme bonne, au-delà de 40, elle est considérée comme critique et implique une intervention de filtration de l’huile. Les unités de traitement de vernis sont capables grâce à un filtre à résine d’extraire de l’huile les vernis dilués ou en suspension.

Principaux secteurs d’activité

Principales caractéristiques techniques

  • Débit : unité FSTO pour les petits réservoirs et unité SVR pour les plus grands
  • Efficacité : Beta 1000
  • Présence d’un filtre résine et un filtre à particules à haute efficacité
  • Température maximale d’usage : 65°C

Services liés